JEU DE MAINS

Le Vendredi 4 Décembre 2020 1° semaine de l’Avent Le Heureux « En lien et en Prière » N°22 Petites perles d’évangile Dialogue entre Ethan, collégien qui commence un chemin vers le baptême et l’adulte qui le prépare : "Qui t’a parlé de Jésus ? Qui t’a encouragé à demander le baptême ?" Il répond : "moi tout seul. Il y a longtemps que je veux être baptisé. Depuis la moyenne section." Je lui réponds : " Si tu te souviens de ça, c’est qu’il y a eu un événement particulier ?" Il répond : " Non. Tu vois la Roche-sur-Yon ? Tu connais l'église sur la place Napoléon ? Tu vois, à côté il y a une croix. Et sur la croix il y a Jésus. Quand je l'ai vu sur la croix, j’ai su que je voulais être baptisé." Merci Seigneur ! Mathis après avoir vécu le baptême de son petit frère dit à un adulte qui l’accompagne : « Le prêtre a dit que les cloches allaient sonner pour dire que la famille de Dieu vient de s’agrandit…Quand je ferai mon baptême, pour moi aussi les cloches sonneront…C’est ce même Mathis qui rajoute : « L’Eglise du Sacré Cœur, c’est la plus belle de la Roche-sur-Yon. » Dimanche 13 décembre, nous vivrons l’étape d’accueil vers le baptême de 3 personnes : Alexandra qui est accompagnée par une équipe de la paroisse Jean 23. Cécilia-Rose, collégienne et Killian, lycéen. Bonjour à vous tous et toutes, et peut-être à bientôt à la messe... A cause du Covid 19, nous vivons une période, où il est fortement conseillé d’éviter tout contact physique. Il nous faut respecter les gestes barrière et nous laver souvent les mains pour éviter la propagation de l’épidémie. Avec le port du masque obligatoire, les expressions des visages sont invisibles, il nous faut nous contenter de celles des yeux. La communication passe, par la parole, le regard, mais aussi par tout notre corps, notamment par les gestes de nos mains. D’une façon spontanée, sans nous en rendre compte, elles accompagnent nos paroles d’une manière très expressive. Nous ne pouvons plus nous serrer la main, car ce virus cherche à nous contaminer les uns les autres, en les utilisant comme vecteurs de ses dangereuses cellules virales… Alors, avec la distanciation sociale obligatoire, les mains ont besoin de s’agiter davantage, et cette gestuelle, qui est une communication non-verbale, aide à traduire le sens de nos paroles prononcées derrière le masque imposé. Elles ont une véritable force de conviction, chaque geste est là pour préciser ce que l’on veut exprimer : un bonjour, un au revoir, une inquiétude, une joie, une demande, un refus, un bravo, une prière, etc. Nos mains sont prière quand nous faisons avec elles le Signe de la Croix… Quand elles sont jointes, symbole sur le plan religieux, c’est un geste d’humilité qui exprime notre foi en Dieu, notre confiance en lui. J’ai lu que notre Pape François, au cours d’une audience générale a dit : « c’est la main de Jésus, qui, par notre main, aide les autres...» Dans un « En lien et en Prières » il est écrit, que la Parole de Dieu en passant non seulement par nos yeux, mais aussi par notre cœur, et nos doigts (donc par nos mains), va être capable de nous envahir et de faire son œuvre en nous… Dans l’Evangile, Jésus tend souvent sa main pour relever, guérir, expliquer, sauver, pardonner. C’est réconfortant de penser que Jésus me tend la main, à moi aussi ! Alors ? On peut se demander si à cause de toutes les consignes sanitaires, il n’y a surtout, que des belles paroles derrière les masques ? Est-ce que Covid 19 empêche les mains d’agir sur notre planète ? Certainement pas ! En observant les gestes barrière, le port du masque, la distanciation sociale, beaucoup œuvrent pour la solidarité, la générosité, la bienveillance... Les mains s’ouvrent et s’activent partout pour aider ceux et celles qui ont des besoins, qui souffrent,,, Et je dis avec force : Merci mon Dieu pour toutes ces mains qui soignent, qui soulagent, qui calment, qui opèrent, qui désinfectent, qui nettoient, qui vident nos poubelles, qui trient nos déchets, qui bâtissent, qui réparent, qui cultivent la terre, qui élèvent animaux et volailles, qui fleurissent et qui entretiennent les espaces publics… Merci mon Dieu pour les mains qui distribuent les denrées alimentaires, qui préparent des repas, qui écrivent lettres et cartes postales, qui pianotent sur les claviers des ordinateurs pour envoyer des messages, qui téléphonent aux personnes isolées, malades, qui ouvrent les portes pour visiter et accueillir, merci pour les milliers de mains qui agissent sans relâche, pour le bien d’autrui. Merci mon Dieu pour les mains des prêtres qui bénissent avec le geste de la Croix manifestant ton amour pour nous… qui nous donnent les sacrements nourrissant et fortifiant notre foi… qui célèbrent l’Eucharistie nous permettant de recevoir le Corps du Christ… Merci mon Dieu de nous permettre de mettre nos mains dans la tienne. Je termine en disant merci aux mains qui font que pendant ce confinement, nous puissions bénéficier de la réalisation de "En lien et en prières". Ce journal est important, pour ses articles de fond, ses annonces, ses prières et le relationnel qu'il entretient entre les paroissiens et paroissiennes... La vie de la paroisse continue.... Yvonne Vrignon En écho au texte d’Yvonne, l’hymne solidaire des Restos du Cœur créé en 2020 par Boulevard des Airs et Tibz. Découvrez ou redécouvrez : A côté de toi (les Enfoirés) https://youtu.be/2guBSYUyELg Sans la nuit, sans la nuit, sans la nuit, pas de matin Sans la pluie, sans la pluie, sans la pluie pas de beaux jours Tu me dis, tu me dis, tu me dis c’est un peu loin Mais je dis, mais je dis, mais je dis, pas si on court. Si tu me tiens la main Eh ben, eh ben ouais, tu me tiens la main (bis) Moi je veux rester là, à côté de toi A coté de toi, juste à côté de toi (bis) Je veux rester là, à côté de toi à côté de toi, à côté de toi. … Alors on pourra même s'aimer même si la Terre se fait la belle
Même si les hommes sont fêlés, la vie est belle, la vie est belle Alors on pourra même s'aimer même si la Terre se fait la belle
Même si les hommes sont fêlés, la vie est belle, ouais Si tu me tiens la main, … MESSES en SEMAINE (Nous maintenons le dispositif pour la semaine prochaine) Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi à 18h00 à Ste Thérèse dans l’oratoire (10 personnes) Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi à 9h00 à saint André dans la sacristie (10 personnes) Mardi à 8h25 à la Visitation - Mercredi à 12h à saint Hilaire Jeudi à 12h à saint Hilaire - Vendredi à 12h au Sacré Cœur. EGLISES OUVERTES Saint André de 10h à 17h chaque jour Saint Hilaire : de 10h à 12h Mercredi et Samedi Sacré Cœur : de 10h à 12h Mercredi et de 15h à 17h le Samedi (par la porte accès handicapé côté presbytère) « En ce temps de confinement, veillons sur…. » : Volontaire accueil des messes et personnes à visiter/appeler Il n’est jamais trop tard pour compléter le tableau. Nous pouvons mettre le nom de personnes que nous connaissons mais dont nous ne savons pas si des personnes de la communauté chrétienne les connaissent et les visitent. Pour prier ensemble La communauté de la Louisiane ouvre sa prière durant le temps durant le temps de l’Avent à 18h30pour les Vêpres (durée 20 minutes environ connexion à partir de 18h25). Télécharger Skype et cliquer sur le lien http://join.skype.com/eUMzHacYD1Co Raconte-moi ta crèche Autre idée pour habiter ce temps de l’Avent, réaliser sa crèche à la maison…et surtout la prendre en photo (format paysage)…à vous de mettre la légende qui va avec notre crèche… Pour nos paroisses, nous devons ajuster notre signalisation (occupation des chaises et des bancs). Pour l’église Ste Thérèse, Michel m’a dit que c’est déjà fait (70 places) ! Pour l’église du Sacré Cœur, j’ai fait avec les réalisateurs de la crèche : 88 personnes dans la nef centrale. 36 places dans le fond de l’église. 31 places dans le chœur. Un total de 155 places assises. N’ayons pas peur de venir à la messe… Pour l’église Ste Bernadette, rendez-vous sur place à 14h30 pour réorganiser les places. Pour l’église Saint André, rendez-vous à 16h00 pour arranger les rangs et les places.