Search
  • Ste. Thérèse - Jean XXIII

COMMUNION PASCALE 24 AVRIL 2020

Updated: Apr 25

Bonsoir, Je suis confus !  Oui ! J’ai fait une erreur de prénom hier en appelant Raphaël Huvelin du prénom de son frère prêtre avec lequel j’ai passé des moments heureux à l’animation de la colonie de vacances « La Pacifique » de la Terrière et à l’orphelinat de Curzon … il y a 55 ans ! preuve que je continue à retourner en enfance !!! S’il y a une erreur sur le prénom, il n’y an a pas sur l’appel aux volontaires dont je promets de ne pas modifier le prénom; Nous avons des retours très positifs de la part de musulmans et on me charge de la transmettre aux communautés et à Mgr Jacolin. Que cette calamité qui nous confine soit l’occasion de trouver de nouvelles voies de fraternité entre nous et entre les autres confessions religieuses et croyances. Bonjour, Recevez le numéro 33 de « En lien et en prière » En pièces jointes :

  • Le message à nos amis Musulmans pour le début du Ramadan.

  • Une réflexion à partir d’un courrier aux lecteurs de Ouest-France sur « Eucharistie et communauté »

Bonne lecture, Nicolas


« En lien et En Prière » N°33 Vendredi 24 Avril Nous avons vécu le Carême durant le 1° temps de confinement, nos amis musulmans vont commencer le Ramadan. Trouvez le message que Michel Fournier, au nom de notre Evêque et du service interreligieux diocésain, a écrit pour les communautés musulmanes présentes sur nos paroisses. Mercredi dernier, je suis allé porter un 2° envoi de cartes pour les détenus. Je vous livre un écrit de l’Aumônier national reçu par Babeth Bénéteau, aumônier de la Maison d’arrêt de la Roche Sur Yon : « Si tu veux tu peux mettre dans "le lien", ce texte de notre aumônier national J-François Penhouët. Il redit bien ce que nous vivons en ce moment. Merci à vous et tout ce que vous faites, c'est précieux. » Babeth Bénéteau

AUMONIERS CONFINES ET ACTIFS La mission essentielle des aumôniers, leur cœur de métier en quelque sorte, c’est la rencontre. Rencontre qui se décline de plusieurs façons: rencontre individuelle, en cellule ou en salle d’audience ; rencontre collective, en groupe biblique, de parole, de chant...pour les animateurs de groupe ; rencontres si importantes pour les célébrations dominicales (Eucharisties ou célébrations de la Parole). Les interactions sont nombreuses donc : entre les personnes détenues et nous ; entre nous aumôniers ; entre les détenus eux-mêmes. Et nos activités font se mêler catholiques et autres chrétiens, croyants de plusieurs traditions et non croyants. C’est l’Aéropage ! Si certains peuvent le considérer comme un danger, nous le regardons comme une chance pour l’Evangile ! Alors, il est évident que le confinement nous impacte douloureusement, nous aumôniers, mais plus encore les personnes détenues. Nous sommes avec leurs familles, les intervenants extérieurs (enseignants, animateurs culturels, militants associatifs) des « fenêtres ouvertes sur l’extérieur » comme ils nous le disent souvent. Voici que ces fenêtres se sont fermées depuis 5 semaines ! Imaginez- vous vivre dans 9 m2, 22Hoo par jour, porte close, sans contact ? Imaginez la tension vécue par le personnel de surveillance, toujours dans la vigilance, ne sachant ce qui va se passer quand il ouvre une porte close sur quelqu’un qui est peut-être bipolaire, schizophrène..., de toute façon en souffrance, très souvent en rébellion ! A peu près partout maintenant, le courrier circule entre les aumôniers et les personnes détenues. Nous nous en réjouissons. Un numéro vert national gratuit par aumônerie est en train de se mettre en place, avec l’aide précieuse des services Informatique et Communication de la CEF.

Nous devons aussi dire publiquement et faire savoir que l’Aumônerie Catholique des prisons a reçu beaucoup d’offres de service de personnes ou de groupes organisés, offrant majoritairement une volonté de manifester une présence amicale aux personnes incarcérées. Les règlements nous interdisent de communiquer à l’extérieur les noms de ceux que nous rencontrons à l’intérieur. Mais ces gestes nous touchent ! Nous sommes confinés, mais quand même bien reliés !

Aumônier national J-François Penhouët



Intention de prière du jour par Guylaine et Bernard :


Nous portons dans la prière Jean Luc et Marie NO. Tout le monde souhaite, dans cette période, que nous ne revenions pas au temps d’avant, à nos habitudes d’avant...Notre Eglise de Vendée, et on le conçoit parfaitement, est en train de se restructurer (paroisses, doyennés). Mais si ces changements ne sont que structurels, ils ne conduiront à rien. Ne croyez-vous pas que, nous pourrions contribuer à impulser de nouvelles façons de « faire paroisse » un peu comme nous essayons de le faire pendant le confinement, et en tablant sur des petits groupes comme nos fraternités, d'autres fraternités, ou comme les maisons d'Évangile... ? Aide nous Seigneur à oser, à nous laisser guider par toi, àretrouver les élans des commencements comme ceux que nous lisons dans les actes des apôtres en ces jours... Dans l’évangile de Marc, comment les fragilités rencontrées par Jésus deviennent chemin de fraternité ? Chapitre 11 : Nous sommes à un tournant dans l’évangile en entrant à Jérusalem. Jésus commence par envoyer 2 de ses disciples pour aller chercher un ânon : « Le Seigneur en a besoin » Jésus entre à Jérusalem, beaucoup de gens l’accueillent. Ilentre assez vite dans le Temple. Il y a beaucoup de va et vient de Jésus avec ses disciples, les douze. Jésus entre et sort de Jérusalem et du Temple. A leur sortie de Béthanie, Jésus eut faim. Pourquoi cette précision ? Quand il entre dans le Temple, c’est parfois expéditif : « Il se mit à chasser ceux qui vendaient et achetaient dans le Temple...» «Ils ne laissaient personne traverser le temple en portant quoi que ce soit... » A partir de ces gestes forts, Jésus enseigne sur le projet du Temple : « Maison de prière pour toutes les nations ». Qu’est-ce que vous en avez fait ? du Temple et du projet de Dieu ? on cherche à le tuer...Ce qu’ils redoutent c’est que son enseignement marque la foule ! Ce qui résonne en moi pour devenir prière : Dans cette entrée à Jérusalem, il y a une proximité entre Jésus et ses disciples. Avec eux, il passe d’un lieu à l’autre. L’accueil par « beaucoup de gens » se fait dans la simplicité, sur un ânon. C’est aussi l’humanité de Jésus qui est souligné : il eut faim. La colère de Jésus souligne cette humanité de Jésus. Une colère légitime pour dire le projet de Dieu pour l’humanité : « Maison de prière pour toutes les nations. » A travers l’utilisation du Temple, Jésus pose la question de Dieu. Le pouvoir religieux redoute Jésus pas pour ce qu’il dit sur Dieu mais parce que cela est entendue par la foule. Jésus remet en cause leur pouvoir religieux.

Message de Chantal à propos de Corine catéchiste, quartier Jean Yole Corine souhaiterait trouver une machine à coudre à acheter à petit prix car avec sa maladie, elle a de plus en plus de mal à se servir de ses mains pour coudre... Je lui ai dit que peut-être on pourrait faire un appel sur la lettre "En lien et en prière"...Ce serait une belle solidarité ! Messages de Jacques Bailly Jocelyne (Meurer) nous a informés hier qu'elle a perdu son frère de Paris, décédé du coronavirus... et bien sûr qu'elle n'aura pas la possibilité d'aller à la sépulture. Nous pouvons prier pour elle et pour sa famille. Image d'un confinement : Les nombreux témoignages de soutien et d'attention entre nous et autour de nous, nous réjouissent toujours et nous réconfortent...et cela nous permet de tenir ensemble ! ... il y a aussi la dure réalité de la vie qui peut se manifester parfois "au coin de notre rue" : L'autre jour allant porter le journal dans une boite aux lettres, j'ai été interpellé par un homme à sa fenêtre. Cet homme n'allait pas bien, étant manifestement ivre... signe concret d'une souffrance que le confinement peut aggraver... La voisine que j'ai aperçue alors m'a parlé de cet homme avec respect et m'a même dit : "oui, il faut prier pour lui" ! Message de Guy et Christine Je confie à vos prières ma voisine dont le petit-fils vient de se suicider, à 23 ans. Que de questionnements et de souffrances devant une telle désespérance pour cette femme ! Elle a gardé la vie au cœur avec courage et témoigné jusqu’à présent d’une résistance étonnante face à de nombreuses et lourdes épreuves qu’elle a dû endurer. Qu’en sera-t-il maintenant ? Demain, nous prenons la route pour le Lot rejoindre ma maman de 92 ans qui y vit seule et est bien fatiguée physiquement et moralement.

Message d’Hector et Alice (mariés de l’an dernier) Merci de garder le lien, nous pensons à tous les futurs mariés qui ont dû repousser leur mariage, pas facile mais avec toi ils sont bien entourés ça ne fait aucun doute. Il y a un an on y était, en plein préparatif, à 4 jours du jour J. On y repense beaucoup ! Tout va bien pour nous, nous sommes à Chaville, Hector télétravaille ou congé "forcé" et moi je continue d'aller à la banque de France, nous sommes peu nombreux sur place, mais faut faire tourner les comptes surtout en ce moment! Paris est vide et silencieuse, très étrange... Nos familles vont bien, c'est l'essentiel. À bientôt... Un jour...!

Message de Christine et Dominique Nous espérons que vous vous portez bien, ainsi que vos proches. Grâce à "En lien et en prière", nous sommes heureux d'avoir des nouvelles, des commentaires, des prières, des photos, des chants etc...Quel beau travail et quel beau partage !!! Nous avons une pensée particulière et émue pour Jean-Luc et sa famille, pour tous ceux qui souffrent et pour tous les couples qui fêteront ce dimanche de l'alliance dans leur foyer. Nous prierons pour que toujours l'Amour l'emporte ! Le temps pourrait paraître long, mais nous sommes parfois surpris de voir à quelle vitesse passent les jours ! Le peu de sorties que nous faisons nous surprennent. Il est en effet très étonnant de ne plus voir complètement le visage des gens ; leur expression est dissimulée derrière leur masque. On peut sourire ; personne ne s'en aperçoit. C'est nouveau et nous devons nous y adapter. Nous nous rapprochons du 11 mai avec moins d'angoisse que de confiance ; on espère que nous allons vers des jours meilleurs ! Nous avons surtout hâte de revoir nos familles, nos amis, même si nous devrons garder nos distances ! Gardons courage et espérance et rendons grâce pour toutes les merveilles découvertes pendant cette période si particulière. En lien et en prière, Christine et Dominique

En lien et en prière particulièrement avec Jean-Luc et Marie-Noëlle Guitton Message de Florence Fraix "En lien et en prière" Merci beaucoup, Nicolas, pour cette belle initiative qui nous fait du bien... Et merci à tous ceux qui contribuent à ce lien, permettant ainsi de nous rendre proches les uns des autres... Je vous envoie un lien Youtube pour écouter cette belle prière de St Ignace que nous chantons à chacune de nos rencontres CVX : https://www.youtube.com/watch?v=ecw6ZCswXiA. Elle rejoint la magnifique prière d'abandon de Charles de Foucauld que tu nous as adressée, Nicolas. Jean-Luc, tu as particulièrement marqué la vie de notre famille en célébrant tes 1ers baptêmes à Saint Hilaire : Louise Leroy, Emilie Boivineau et Perrine Fraix, notre fille, il y a précisément 20 ans. C'était le 23 avril 2000, jour de Pâques ! Que de beaux fruits ton diaconat a-t-il portés, en particulier pour les personnes de notre paroisse... En lien et en prière tout particulièrement avec vous, Jean-Luc et Marie-Noëlle, et avec ceux et celles que nous connaissons et qui vivent cette épreuve de la maladie. La chanson du jour : « La vie c’est quoi », Aldebert (pour les petits et les grands !) https://www.youtube.com/watch?v=D1H7uyWL4bU

Paroisse Jean XXIII - Doyenné de la Roche sur Yon 11 Rue Mermoz 85000 La Roche sur yon Tél : 02.51.37.01.92 Provenance : Courrier pour Windows 10




23 views