Search
  • Ste. Thérèse - Jean XXIII

COMMUNION PASCALE DU 30 AVRIL


« En lien et En Prière » N°37 – Jeudi 30 Avril Paroles des mouvements pour le 1er Mai Chaque 1er-Mai, les mouvements diffusent une parole mobilisatrice pour vivre pleinement ce jour particulier. Voici des extraits des messages marqués par le contexte actuel. On peut retrouver l’intégralité des messages sur les sites de ces mouvements. 1er mai 2020 confiné... à nos fenêtres ! « Chaque année les militantes et militants de la JOC rejoignent les cortèges partout en France et vivent un moment collectif, festif. Cette année, nous ne pouvons aller battre le pavé. Mais, ne restons pas invisibles : à nos fenêtres, nos balcons, nos jardins, nos portes, portons nos revendications, affirmons qu’un jeune travailleur vaut plus que tout l’or du monde ! ... La crise sanitaire inédite que nous traversons touche de plein fouet les jeunes du milieu ouvrier et des quartiers populaires, elle vient frapper durement les plus précaires et renforce les inégalités. Les modifications par ordonnance du code du travail remettent en cause de nombreux acquis sociaux et nous craignons que les jeunes en payent le prix fort... Si cette période doit nous interroger sur le modèle de société que nous voulons et que la JOC a toujours défendu : plus de dignité pour les travailleurs, plus de soutien aux privés d’emploi et aux précaires, plus de moyens matériels et humains pour nos services publics. » http://www.joc.asso.fr/1er-mai-2020-confine/

Unis pour un 1er mai d’Espérance « Aujourd’hui, celles et ceux qui sont en première ligne sont essentiellement des travailleuses et travailleurs à faible rémunération, des salariés en situation de précarité, souvent des femmes, à temps partiel, travaillant dans les services à la personne, le commerce, la logistique, la propreté... Il y a quelques temps, certaines de ces personnes « invisibles » pour nos dirigeants étaient sur les ronds- points avec les Gilets jaunes ou manifestaient pour plus de moyens dans les services publics. ‘En décembre 2019, quand je manifestais, je recevais des gaz lacrymogènes. Aujourd’hui, M. Macron dit que je fais partie des héros’, dit cette infirmière. Dès aujourd’hui il faut inverser la hiérarchie sociale, afin qu’elles et ils soient reconnus socialement et financièrement. Cette pandémie nous confirme qu’il est temps d’arrêter la course folle de la finance mondialisée, stopper cette recherche du profit maximum pour quelques-uns. Il faut sortir de cette « culture du déchet » que dénonçait le Pape François dans son encyclique Laudato Si. Oui, il est préférable d’ouvrir des lits d’hôpitaux, de mieux rémunérer le monde du travail et de combattre les inégalités que de verser des dividendes. En ce temps de Pâques, nous croyons et affirmons que la Vie est plus forte que la mort. Face aux forces destructrices de l’Homme, nous croyons à la contagion de l’Espérance. Espérance qui nous unira le 1er Mai pour faire entendre le besoin de protéger les travailleurs, leur accorder de nouveaux droits (plutôt que de remettre en cause le code du travail), d’exiger de vrais services publics et de rappeler notre souci de la solidarité internationale. » Le message complet en pièce-jointe Un 1er mai dans la justice et la solidarité (Mouvement Mondial des Travailleurs Chrétiens) « Nous voyons, analysons et agissons, immergé dans une réalité marquée par deux modèles de vie opposés : - L’économie capitaliste mondiale qui s'impose de plus en plus brutalement et sauvagement. Plus de 75 % de la population mondiale en situation d'extrême pauvreté, sur l'exploitation et la destruction de la Maison Commune et un exode migratoire croissant vers la mort. Tout un déchaînement grotesque de la dignité des gens créée à l'image du Dieu de la Vie. - Protection, sécurité, économie sociale et solidaire. Avec une approche agroécologique durable, en équilibre et en harmonie avec Mère Nature, nous promouvons diverses stratégies familiales et communautaires pour l'agriculture, l'élevage, la petite industrie, le coopérativisme, les mutuelles de services et la commercialisation collective des excédents à travers de multiples marchés solidaires. De cette expérience sectorielle, familiale et communautaire, nous renouvelons les principes et les valeurs qui sous-tendent une nouvelle spiritualité de la Vie : le travail, la terre et le toit. Nous marchons avec la conscience et la certitude qu'un autre monde est possible, basé sur l'être humain et Mère Nature au- dessus du capital et du marché. » (Message écrit par le mouvement MTC du Guatemala) https://mission-ouvriere-grenoble.fr/message-du-mmtc-a-loccasion-du-premier- mai-2020/ Tout comme lors du N°17, une veillée à la manière de Taizé aurait dû se tenir ce soir. Nous vous proposons pour ceux qui le souhaitent de suivre la prière du soir des frères de Taizé. Une initiative quotidienne. http://www.taize.fr/fr_article27534.html Vous trouverez le déroulement de celle de ce soir (avec les liens vers les paroles, textes, etc.) en pièce-jointe. Prière à suivre en direct à 20h30 :

  •   Sur Facebook

  •   Sur le site RCF avec un temps de méditation proposé

La chanson du jour : « Nada Te Turbe ». Un chant de Taizé réalisé par de jeunes Chrétiens confinés (87 chanteurs - dont un archevêque, 3 prêtres, 4 Carmélites et des consacrées ! - et 13 instrumentistes) https://youtu.be/8noVAPXiQC8 Message de Joseph Rouleau Merci encore une fois de cet envoi du "En lien" et des suppléments. J'y ai consacré ma soirée et je suis ébahi par le témoignage et l'image que votre communauté renvoie en permettant à différentes personnes de se révéler. Merci d'insister sur la conversion personnelle que nous devons opérer, chacun, si nous voulons que le monde se transforme et que l'Eglise opère aussi un "retour vers le futur" dont parle Tomas Halik... Je serais bien preneur d'une réflexion à partir de ce texte pour tenter et explorer ce qui est possible. Allez, bonsoir et encore merci. Message d’Henri Boutet Suite à un appel de Michel Fournier : Cet après-midi l’équipe de couture avec Jeanine PAMBRUN a pu aller au Secours Catholique de la rue De Gaulle avec Ginette et Annick du Secours Catholique se ravitailler en draps pour faire des blouses à destination de l’hôpital. Elles en reparleront. Amitiés à tous Message de Françoise A la veille du 1er mai, une pensée pour tous les travailleurs de France ceux qui soignent, qui assistent, qui gèrent les déchets, enseignent, etc... mais aussi tous ceux qui ne savent pas de quoi leurs journées seront faites demain. Les médias nous alarment en annonçant le triste bilan économique à venir... Le 24 avril c'était l'anniversaire de l'effondrement du Rana Plaza il y a 7 ans au Bengladesh... combien de "petites mains" vont subir un autre effondrement, celui de leur pouvoir de vivre et même de survivre, dans ces pays où aucun droit du travail n'existe ? Gardons notre envie de manifester pour un monde meilleur, qui assure un revenu décent à chacun ! Message de Thérèse-Marie Bonjour à tous, Aujourd'hui ma prière va aux enseignants pour leur courage : Seigneur, viens soutenir leur inventivité pour faire face à toutes les questions posées par le déconfinement à venir et leur adaptation permanente face à des situations nouvelles. Je pense également aux enfants dont il va falloir écouter les peurs, peut-être les angoisses mais aussi la confiance à avoir en eux pour qu'ils acceptent les changements et les contraintes. Laissons-les nous surprendre! Et je n'oublie pas les parents devant la difficulté à discerner quelle attitude adopter? Seigneur que ton Esprit apporte à chacun la sérénité et la confiance nécessaires à un bon déconfinement et accompagne-les dans ce qu'ils auront à vivre et les choix à faire.

Echos de « Foi et lumière », message d’Yvonne Vrignon Bonjour à vous, Le confinement est toujours là... mais on entend beaucoup parler du dé- confinement ... Il va nous falloir l'appréhender avec précaution ! Mais nous avons encore 11 jours pour nous y préparer ! En attendant, continuons ces temps de partage grâce à "En Lien et en Prière". Justement, j'ai envie de vous parler de "Foi et Lumière". Notre petite communauté "Rayons de Soleil" n'a pas pu se réunir en mars et avril. Cela ne signifie pas que tout s'est arrêté ! Téléphone et Internet ont bien fonctionné et fonctionnent encore pour faire le lien entre les uns et les autres. Informations, et réflexions arrivent grâce aux moyens de communication moderne. Les amis handicapés, les familles et les amis, ont hâte de se retrouver...L'esprit de "Foi et Lumière" reste bien vivant ! Quelle chance, avons-nous de vivre notre FOI ensemble ! Merci à tous, merci à Dieu. A la rencontre de mars, le texte d'Evangile choisi était celui du bon Samaritain. Je vous propose un texte envoyé par notre aumônier et son petit commentaire. Tout n'est pas confiné Le soleil n'est pas confiné Le printemps n'est pas confiné Les relations ne sont pas confinées Les amitiés ne sont pas confinées L'amour n'est pas confiné Les marques d'affections ne sont pas confinées La gentillesse n'est pas confinée Les discussions ne sont pas confinées L'espoir n'est pas confiné La prière n'est pas confinée Le salut en Jésus et son amour pour nous, ne seront jamais confinés. Il s'agit du Bon Samaritain. Même en ce temps de confinement, il nous est possible de se faire proche de ceux qui nous entourent et que nous aimons. A Nous d'en trouver des moyens très simples. Jésus n'est pas confiné, il nous rejoint à chaque instant par son amour et sa Parole. Par Yvonne Vrignon Voici une manière de laver votre masque. Une casserole d’eau avec des copeaux de savon de Marseille. Faites bouillir et laisser tremper. Ça évite une machine à 60° rien que pour ça. C’est une ancienne méthode de stérilisation ! Plus d’infos sur l’entretien de vos masques réutilisables : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/infographie- coronavirus-comment-entretenir-les-masques-de-protection-en-tissu_3937079.html « En lien et En Prière » N°37 – Jeudi 30 Avril Paroles des mouvements pour le 1er Mai Chaque 1er-Mai, les mouvements diffusent une parole mobilisatrice pour vivre pleinement ce jour particulier. Voici des extraits des messages marqués par le contexte actuel. On peut retrouver l’intégralité des messages sur les sites de ces mouvements. 1er mai 2020 confiné... à nos fenêtres ! « Chaque année les militantes et militants de la JOC rejoignent les cortèges partout en France et vivent un moment collectif, festif. Cette année, nous ne pouvons aller battre le pavé. Mais, ne restons pas invisibles : à nos fenêtres, nos balcons, nos jardins, nos portes, portons nos revendications, affirmons qu’un jeune travailleur vaut plus que tout l’or du monde ! ... La crise sanitaire inédite que nous traversons touche de plein fouet les jeunes du milieu ouvrier et des quartiers populaires, elle vient frapper durement les plus précaires et renforce les inégalités. Les modifications par ordonnance du code du travail remettent en cause de nombreux acquis sociaux et nous craignons que les jeunes en payent le prix fort... Si cette période doit nous interroger sur le modèle de société que nous voulons et que la JOC a toujours défendu : plus de dignité pour les travailleurs, plus de soutien aux privés d’emploi et aux précaires, plus de moyens matériels et humains pour nos services publics. » http://www.joc.asso.fr/1er-mai-2020-confine/ Unis pour un 1er mai d’Espérance « Aujourd’hui, celles et ceux qui sont en première ligne sont essentiellement des travailleuses et travailleurs à faible rémunération, des salariés en situation de précarité, souvent des femmes, à temps partiel, travaillant dans les services à la personne, le commerce, la logistique, la propreté... Il y a quelques temps, certaines de ces personnes « invisibles » pour nos dirigeants étaient sur les ronds- points avec les Gilets jaunes ou manifestaient pour plus de moyens dans les services publics. ‘En décembre 2019, quand je manifestais, je recevais des gaz lacrymogènes. Aujourd’hui, M. Macron dit que je fais partie des héros’, dit cette infirmière. Dès aujourd’hui il faut inverser la hiérarchie sociale, afin qu’elles et ils soient reconnus socialement et financièrement. Cette pandémie nous confirme qu’il est temps d’arrêter la course folle de la finance mondialisée, stopper cette recherche du profit maximum pour quelques-uns. Il faut sortir de cette « culture du déchet » que dénonçait le Pape François dans son encyclique Laudato Si. Oui, il est préférable d’ouvrir des lits d’hôpitaux, de mieux rémunérer le monde du travail et

38 views