EUCHARISTIE

D’un mot grec qui signifie rendre grâce, remercier, l’eucharistie désigne ce moment central de la messe où le prêtre prononce, sur le pain et le vin, les paroles du Christ lors de la Cène : "Prenez et mangez-en tous, ceci est mon corps… ceci est mon sang livré pour vous".

Par extension, il désigne la communion et enfin la messe elle-même.

Petite question de vocabulaire :

 

Le mot "MESSE" est souvent employé pour désigner toute célébration à l'église, par exemple, on dira : "belle messe de baptême" ! … Normalement, le mot "MESSE" est réservé à toute célébration où il y a "communion" ou, mieux "eucharistie". Ainsi on parlera de la MESSE DU DIMANCHE

Chaque dimanche, nous célébrons LA MESSE où la communauté se rassemble

  • pour se mettre en présence de la bonté de Dieu
    qui nous accueille

  • pour écouter et méditer sa Parole, expliquée
    par le prêtre

  • pour prier aux intentions du monde,
    pour partager la vie du Christ qui se donne à nous
    sous la forme du pain et du vin,
    c'est ce qu'on appelle "la Communion"

  • pour repartir dans la vie quotidienne
    et mener une vie fraternelle.

 


LA PREMIÈRE DES COMMUNIONS

Vous remarquerez que nous sommes invités à participer à la messe tous les dimanches où nous pouvons partager le corps du Christ.

Cette première des communions se fait généralement dans l'enfance pendant la scolarité primaire.

Cependant elle peur être vécue par des jeunes ou des adultes… il n'y a pas d'âge de péremption !

Pour notre paroisse, ainsi que pratiquement partout dans le diocèse elle est offerte aux enfants aux conditions suivantes :

 

  • lorsqu'ils ont participé à au moins deux années de catéchèse

  • lors-qu’avec l'accord de leurs deux parents, ils se sont inscrits. La proposition leur est faite dans les écoles catholiques et aussi dans les groupes de catéchèse des enfants de l'école publique

  • lorsqu'ils ont suivi le parcours proposé par la paroisse : temps fort et matinées dimanche

  • la célébration se fait un dimanche après Pâques, aux environs de la Pentecôte selon les disponibilités laissées par le calendrier scolaire et des "ponts". Selon le nombre des communiants, deux dimanches sont proposés, un dans chaque église.,

 

IMAGES DE PREMIÈRES COMMUNIONS

Saint André le 3 juin 2018

Ste Thérèse le 10 juin 2018

FAIRE CÉLÉBRER UNE MESSE

 

Faire célébrer une messe… Pourquoi ?

  • Pour dire merci à Dieu. Nous rendons grâce à Dieu pour un événement heureux dans notre vie ou celle des autres, à l’occasion des noces d’or ou d’argent, pour une grâce obtenue, une réconciliation…

  • Pour des intentions qui nous tiennent à cœur.

  • La paix dans le monde, un proche ou un ami en difficulté, les vocations…

  • Pour nos proches.

  • Nous demandons à Dieu de les aider, de les accompagner dans des moments importants ou difficiles de leur vie.

  • Pour nos défunts. 

  • C’est un acte de foi et d’espérance en la bonté de Dieu ; c’est un geste de respect et de fidélité à l’égard de ceux qui sont morts dans le Christ. Ils auraient encore besoin de notre prière, de se purifier pour entrer dans la lumière du bonheur éternel.

 

Les offrandes des messes.

Dès les origines de l’Eglise, les fidèles ont voulu montrer leur participation à l’Eucharistie, soit par des offrandes en nature, soit par des offrandes en espèces. Ces offrandes étaient destinées à participer aux besoins de l’Eglise (vie des prêtres et autres personnes en service d’Église, secours aux pauvres, entretien des églises et toute ce qui concerne la vie de la communauté.).

 

Aujourd’hui, il est proposé aux chrétiens de participer à la vie de leur Eglise en donnant une offrande à la paroisse pour qu’elle puisse subvenir à ses besoins.

A titre indicatif les montants fixés par l’évêché de Luçon sont de :

  •  pour la messe : 17 €.

  •  pour un baptême : 50 €

  •  pour un mariage : 180 €

  •  pour une sépulture : 160 €
     

Mais chacun donne selon ses moyens.

PROFESSION DE FOI